Catégories
Non classé

L’ Afrique, poubelle des voitures d’Europe ?

rolland 6e demi nue au service à vous prenez papier même si bien voilà presque sur les placements je voulais ça vous fait bizarre je suis gestionnaire financier est maintenant plus de cela je gesetz le commerce des prêts turbines de la suisse j’ai corrigé un poids des voitures d’occasion que je revends ici à lomé pour daniel petit enis aussi les flexibles de francs sont en bon état et pourquoi des voitures suisses novartis suisse parce qu’ils sont réputés après là les meilleurs sur le marché donc laissons les ventes us sont les voitures viennent de là se sentent plus proches sont bien entretenues par rapport aux autres à tous ceux qui s’y connaissent [Musique] donc [Musique] depuis toujours la voiture cristallise les patients chaque printemps durant la grand-messe du salon de genève les marques rivales se livrent à une concurrence sans merci pour vendre leurs derniers modèles présentés comme toujours plus sûre plus propre la voiture est une promesse de liberté de réussite voire de séduction et ça marche le suisse achète il remplace son véhicule plus vite que ses voisins européens l’âge moyen du parc automobile helvétique est un des plus jeunes environ 8 en conséquence le marché de l’occasion saturent et les garagistes sont un peu dépassés par les événements installé à neuchâtel patrice via tu ne sais plus quoi faire de ses voitures il ya trop de voitures en stock il ya des départs qu’énorme beaucoup de garage en beaucoup de voitures puis après c’est clair qu’à la longue je pense ça les pénalise et ça viendra pas évident que tout ça et qui c’est qui gagne finalement dans cette opération je pense que c’est toujours les importateurs les usines qui font de plus en plus de voitures qui veulent de plus en plus livrés pour avoir toute façon une production de plus en plus grande quoi puis un très bas le problème c’est que plus on a deux voitures qui rentrent plus à de stock d’occasions après ça bien difficiles à écouler mais que se passe-t-il avec nos vieilles voitures les occasions les plus récentes sont en grande partie racheté en suisse parce qu’ils ne peuvent pas s’offrir du neuf pour les plus anciennes une autre histoire commence le jour où elles restent cloués au parc [Musique] coup d’oeil aime bien sa voiture mais aujourd’hui il a dû faire un choix difficile ces quelques passerelles expertise en espace par l’expertisé trop cher pour la réparer ça monte un peu près 2000 2500 francs pour la réparer et c’est beaucoup trop cher et je voulais m’en séparer la mettre à la casse va ça coûte de l’argent et puis j’ai pas envie de gaspiller forcément de l’argent alors je préfère la vendre et puis on me pose souvent des petites cartes sur la voiture car gérer je voulais contacté puis on m’a proposé un bon prix et puis ça m’arrange en fait il fait preuve que tu nous le bipe rami facit est un acheteur libanais indépendant toujours prêt pour une bonne affaire une voiture recalé au contrôle technique n’est pas forcément perdue pour tourner en 2012 ouais c’est une voiture uniquement pour l’exportation êtes une voiture qui a pas passé l’expertisé en suisse donc on n’a pas d’autres solutions soit on la jette à la diminution on va pas faire ça les clients ils font pas ça c’est parce que c’est payant c’était une voiture que ça va sûrement partir en afrique quelques mois il roule ça roule on prend ça roule maya tout le battery en fait pour être franc avec vous je les offre t de son enfant ça marche il ya beaucoup de gens aujourd’hui qui se font concurrence sur beaucoup de gens aient le plus en plus donc c’est pas seulement les gens qui habitent en suisse il ya des gens qui viennent depuis l’étranger parce que ils trouvent des manières qualité les gens à l’étranger il sort ça très bien non ils voient tirs suisses savons un peu plus une voiture qui vient de 10 ans en france ou en irlande par exemple ou alors c’est pour ça on cherche toujours une voiture suspect récoltée aux quatre coins de la suisse ces voitures font étape sur des parkings de transit comme celui de cause à linx dans la zone industrielle genevoise la plupart de ces véhicules sont promis à l’exportation une ressource très convoité ces deux matières premières je transport maritime international ces véhicules répondent à un besoin des attentes nous sommes facilitateur d’exportation dans les pays d’afrique dans les pays de l’est selon les besoins et les demandes si certains viennent ici pour affaires d’autres sont prêts à se séparer gratuitement de leur bonne vieille bagnole c’est mon but premier dans le fond de l’opération que cette voiture elle continue sa vie est là que 160 mille kilomètres donc c’est quand même une voiture qui a eu des bons services donc c’est important que qu’elle puisse continuer sa vie je sais pas combien de temps on jette trop aujourd’hui oui bien sûr la voiture donc est ce que les partis qui sont dedans avec les factures voilà ce sont les vendeurs qui sont indépendants qui fixent leurs prix et il y a deux catégories de clients on va dire il ya ceux qui sont locaux et qui achètent pour garder le véhicule en suisse et à ce moment là bien sûr nous tenons une comptabilité etc soigneusement suivie et les taxes comme la tva sont appliquées en revanche ce qui part à l’exportation n’est pas soumis à la tva et part en camion groupé mêmes usagers la voiture suisse restent attrayantes pour les exportateurs une des raisons tient en partie dans le zèle des inspecteurs en charge des contrôles techniques tous les deux ans les détenteurs de véhicules de plus de 8 ans doivent souscrire un rituel qui les remplit d’appréhension au niveau des échappements vers l’arrière en voie il est cassé [Musique] [Musique] [Applaudissements] comment ça se passe pour vous ce contrôle bien sauf qu’elle passera pour des 30 il bricole je croyais qu’elle va des trois petites bricoles vraiment minime mais on a oublié de la mettre aux normes trop et qui pinaillent un peu ce genre de situation n’est toutefois pas la règle en moyenne 80% des véhicules passent du premier coup et on a le fameux swiss finish qui qui fait qu’on aime bien que les choses soient bien faites comme nos clients d’ailleurs donc ce qu’on est plus plus d’ailleurs je sais palabres la base légale est relativement identique en tout cas pauline les pays membres de l’union européenne par rapport à la suisse donc après c’est peut-être une question d’application on est un acteur de la sécurité au même titre que d’autres d’autres acteurs les garagistes le détenteur lui même et ceux qui vont à ses côtés c’est le point principal du confort technique on a un problème de freinage déséquilibre sur l’essieu arrière et puis tous ces petits problèmes d’étanchéité à son moteur boîte à vitesses entre manche et de transmission qui est défectueuse à l’avant gauche ça risque de vous coûter cher de l’opération qui voyait un peu c’est que j’ai un salaire d’apprenti donc c’est un peu difficile est ce que ça pourrait remettre en question le fait que vous continuez avec cette voiture ou pas non je veux vraiment sa voiture coûte que coûte leurs frais un peu beaucoup rush merci dans une telle situation beaucoup préfèrent se séparer de leur voiture les commerçants actif dans la filière d’exportation n’attendent que ça mais depuis de nombreuses années il souffre d’une image assez négative principal grief l’atteinte à l’environnement le problème d’image principal qui aujourd’hui est associée à ce commerce d’exportation et de dire nous envoyons des véhicules polluants dans d’autres pays qu’est le nôtre moi je ne partage pas forcément cet avis parce que premièrement je vois la qualité des véhicules qui sont là alors certes ils ne sont pas neufs et qui ne sont pas tombés du camion ce sont tous des véhicules qui sont en état de marche et qui sont absolument ok pour pouvoir rouler en respectant les principes de sécurité nécessaires pour tout utilisateur sur la route les parkings dévolu à l’exportation occupe un peu partout les zones industrielles les critères concernant l’état des véhicules interdisent d’exporter ce qu’ils sont très endommagées toutefois il règne un certain flou ce monde particulier n’a guère de secrets pour andré tracks line active dans la branche depuis 35 ans on envoie des voitures qui ont dix ans maximum 12 ans c’est des voitures qui sont en excellent état mais ne sont pas toutes dans cet état-là 10 au nom donc de suisse souvent dictées qu’elles viennent de l’étranger en belgique en hollande il ya des voitures qui sont vraiment en pitié est [Applaudissements] aujourd’hui le marché est dominé par les libanais qui n’ont pas que des amis entre 2007 et 2011 la justice américaine a enquêté sur ce commerce est déposé plainte contre certains établissements financiers les accusant de blanchir de l’argent ou de financer le hezbollah à travers l’achat de voitures aux etats-unis des accusations classé depuis mai qui ont terni la réputation de cette filière estimés à 60 milliards à l’échelle mondiale les libanais à la base c’était mes clients qui achètent des voitures et puis moi je les transporter pour eux est fur et à mesure ils ont fait dix ont fait leur propre parc de voitures d’occasion ils ont vendu des voitures et puis en même temps ils ont transporté leur propre voiture par exemple pour contenu c’était un marché très intéressant fur et à mesure ils ont commencé leur propre transport de voitures étaient automatiquement même un enseignement concurrentes ou pas fait ils ont pris beaucoup de place énorme [Musique] à oberhasli proche de zurich le groupe salle home est l’illustration même de cette montée en puissance l’histoire commence en 1981 avec les premières exportations de voitures suisses vers le liban à mesure que le marché s’étoffe le groupe salomé est créé pour devenir un des acteurs les plus importants dans le transport de voitures européennes et même américaines vers l’afrique khaled salom et membre de la famille propriétaire du groupe martin bicis lui dirige le groupe en suisse fait sans précédent ses dirigeants ont accepté de nous ouvrir leurs portes je crois qu une des raisons principales faisant qu’on est si fort sur ce marché et qu’on est une entreprise familiale tous les postes importants sont tenus par un membre de la famille donc on a tout le réseau un lieu ici oberhasli on a aussi une ligne de bateau un terminal à anvers et des parcs de voitures en afrique et nous avons une expérience de 25 ans avec nos clients c’est un modèle à succès et je pense vraiment que ça va continuer une dizaine de camions partent d’ici chaque jour à lui seul le groupe exporte pas moins de 120 mille véhicules par an vers l’afrique depuis l’europe l’exportation de voitures d’occasion est un commerce comme un autre c’est important de connaître les règles du jeu il est respecté les lois etc mais ce qui est important c’est qu’une voiture qui chez nous à 10 ans à bien le peu roulé encore cent mille kilomètres [Musique] il va [Musique] sur la route menant vers le sud une étape européenne la rue et verte est au coeur de ce marché c’est ici proche du centre de bruxelles qui arrivent la plupart des véhicules achetés aux quatre coins de l’europe acheteurs revendeurs transitaires exportateurs se disputent chaque mètre carré toute la rue est dévolue à ce commerce que les autorités cherchent à déloger pour rendre le quartier à ses habitants l’ambiance est plutôt tendue la fédération belge des exportateurs d’occasions tout comme les principaux marchands de la rue ont refusé de nous parler [Musique] toujours à l’affût d’une bonne affaire le groupe salle home a donc décidé de se rapprocher de la mer en louant 70 mille mètres carrés de parking destiné aux transactions de voitures en transit vers le port d’anvers david fong alerte et directeur du groupe pour la belgique [Musique] donc nous sommes ici sur un nouveau projet créé par saloum lines c’est le plus gros marché d’europe spécialisée dans le commerce vers l’afrique spécialement l’afrique de l’ouest beaucoup de vendeurs de voitures viennent ici parquer leurs véhicules à vendre pour les envoyer en afrique de l’ouest les voitures venant de suisse du canada ou des états-unis peuvent être vendus ici dans une zone hors taxes et ensuite les transporter au terminal pour les exporter dans les pays africains on va continuer nos investissements et faire de notre business le plus important dans le monde ça c’est sûr c’est un discours ambitieux presque triomphant à l’image de l’emprise actuelle du groupe suisse sur ce marché c’est que le pari semble réussir les commerçants africains viennent s’installer sur le parc auto chez lui et une espace des 60 places pour les voitures pour les sports en afrique toutes les destinations et en même temps aussi je suis dans le shopping c’est à dire le transport maritime ça peut être en côte d’ivoire à busan à conakry cotonou et à lomé ont lâché des véhicules qui vient de la suisse et de l’allemagne où 32 regrouper ses et on les vend à partir de clients via internet vient les connaissances et vient sur la rue et des fois on en vend les gens sur le marché [Musique] pourquoi [Musique] dernière étape avant l’afrique les terminaux d’embarquement du port d’anvers deux bateaux sont à quai près de 5000 véhicules en attente on peut suivre chaque voiture jusqu en afrique parce que tout est scanné le critère principal pour l’organisation au terminal et de charger le bateau le plus vite possible parce qu’un bateau dans le port ça coûte très cher donc on essaie de minimiser le temps où il est à quai 2500 voitures et environ 300 camions peuvent tenir dans un bateau comme celui là le groupe on utilise une dizaine dans ses rotations depuis les etats-unis et l’europe vers l’afrique batterie à plat panon tout genre certains véhicules ont besoin d’un sérieux coup de pouce pour monter à bord les voitures un peu endommagée ce n’est pas un problème le critère principal pour une voiture c’est qu’elle doit être remarquable elle peut ne pas rouler parce qu’on peut la remorquer jusqu’au bateau mais elle doit être en bon état chaque bateau fera escale dans plusieurs pays de la côte ouest africaine pays qui ont tous des régulations différentes concernant les critères d’acceptation des véhicules il faut des règles bien sûr il faut des règles parce qu’il y a toujours des clients pas seulement sur ce type de bateau mais aussi sur les porte containers qui tirent profit s’il n’ya pas de réglementation mais les restrictions d’âge c’est un problème pourquoi ces pays africains n’ont pas la possibilité d’acheter des voitures neuves donc si vous les empêchez d’acheter des voitures usagées ils n’ont pas de voiture du tout donc ça a un impact dans le pays là bas et ici aussi hors des voitures il y en a beaucoup en flux permanent et c’est sur cette ressource qui brahim salle home autrefois petit vendeur de voitures a bâti son empire ibrahim le patron c’est lui comme son frère khaled il n’aime guère les apparitions publiques et charge son directeur de répondre aux questions c’est qu’aujourd’hui le commerce de la voiture d’occasion est souvent attaqué par les défenseurs de l’environnement ce qui rend le sujet sensible 1 % du commerce maritime global c’est des voitures d’occasion ce commerce est très bon pour l’économie il faut vraiment protéger ce business par la ccit la principale difficulté que nous avons est de faire comprendre aux européens à la législation européenne que ce que nous en voyons c’est du cargo sada valeur une vraie valeur parce qu’il considère que ce que nous envoyons sont des déchets mais en réalité c’est une deuxième vie et ses cannes drive [Musique] bon [Musique] lomé capitale du togo près de deux millions d’habitants ici les transports publics sont quasi inexistants et les voitures d’occasion très convoité par la population élément majeur de l’économie togolaise le port en eau profonde de lomé il est important pour toute la région en particulier pour les pays enclavés qui n’ont pas de débouché sur la mer le togo est depuis 2016 la principale porte d’entrée pour les voitures suisses en afrique de l’ouest [Musique] ici les parcs d’occasion voitures camions bus et même engins de chantier s’étendent à l’infini saloum lines le géant du transport de véhicules d’occasion possède le parc le plus important il est géré par tony wood libanais installé dans la région depuis 35 ans la majorité des voitures qui sont dans le pacs et suisse et c’est ça qu’on voit devant nous toutes les voitures du suisse voilà le bâtiment il ya le drapeau des dames qui donne les preuves que tes cuisses majoritaire quoi en afrique on préfère les véhicules dessus ce parce qu’on estime qu’ ils sont bien rigoureux dans la visite technique par contre qu’on voit le vécu de bergers allemands sont un peu pourri on est en afrique on n’a pas le moins de penne véhicules neufs donc on achète des véhicules d’occasions et on essaie de lui connaît pour tenir tête encore dix ans si piteux non pas que c’est connu mais qui on vient ici chez nous semblait emballante et ici chez mon père l’a pas qu’on joue voilà c’est des bonnes voitures qui assistent à la gare de mons et c’est comme ça là maintenant chaque commerçant c’est lui même qui avance ces voitures le parc est loué à une trentaine de vendeurs qui surveillent leur secteur depuis des cabanons surélevée j’aime beaucoup mohamed reçoit régulièrement des voitures achetées par son frère qui évite en suisse il en vend environ 400 par an une voiture comme ça ça va coûter combien ou presque un milliard deux cent france et enfin en euros ça fait presque oui en francs suisses presque 2000 francs suisses à peu près en suisse vous pouvez les acquérir pour pas grand chose je voulais prouver déjà 800 francs suisses c’est en plus tu ajoutes les transports on a des impôts à payer sa couverture as tu as des employés déjà des paiements tire beaucoup de choses tant que tu dois partager chaque aventure un peu ça ça reste quelque chose de 320 400 francs 300 à 400 francs de bénéfices voilà ce qu’on peut attendre d’une occasion sur ce marché comme on explique le fait que y ait tant de libanais dans cette activité aujourd’hui comme nous les libanais ronald e commerce dont un kiné avec nous alors on sait comment travailler lundi ils savent vendre c’est ça tournée des ventes c’est quoi le secret il n’y a pas de secret c’est dans le sens non on a dit les libanais c’est des commerçants de naissance voilà [Musique] après deux semaines de traversée un bateau de la compagnie se présente à l’entrée du port le géant d’acier à peine arrimer un comité d’accueil se prépare pour organiser le déchargement des véhicules vous avez combien de voitures a débarqué mais pour cent le bal s’ouvre il va durer pas loin de 24 heures sans interruption [Musique] [Musique] 10 % à peine des véhicules resteront au togo le reste partira dans les pays enclavés de la région burkina faso mali niger estime saut dans l’enceinte du port et c’est ce que le pas à préparer comme partant par que provisoire et avant que le véhicule ne soit distribué dans les pattes à l’extérieur des véhicules en attente le temps pour l’état de percevoir un certain nombre de taxes car en la matière le togo a une particularité l’eau mais elle n’a pas limiter l’âge des voitures alors on peut accepter les voitures même de 70 mille neuf cent soixante dix ans alors toutes les voitures parce qu’il n’ya pas des contrôles pour limiter les années on peut pas trouver ce nombre de voitures dans nos ghana par exemple des charges et une quantité de 1328 comme ça par exemple le ghana maintenant nos bateaux ils s’en vont là bas mais ils n’ont pas cette quantité des voitures 150 200 voitures et c’est les voitures neuves limité d’âge mais nous on a tout foot c’est presque une politique qui va à linverse pour décider d’autres pays oui c’est justement qu’il va à l’inversé ce que les autres pays ont décidé et pour vous c’est une bonne chose très bonne chose cette absence de limite d’âge ne favorise pas seulement ceux qui tirent profit de ce commerce il rapporte également à l’état qui ont plus des taxes encaissent des droits de douane dès qu’une voiture entre sur son territoire le fait d’autoriser des véhicules anciens est donc un choix assumé par le togo l’état conscient du faible pouvoir d’achat de la population et faire main quelque sorte les yeux sur la chose mais l’état c’est quand même que l’état tu attires profite naturellement vu le volume le nombre de véhicules d’occasion qui sont importés que sur le territoire national et chaque année c’est quand même une importante part de revenus pour l’état de plus la population ressent la nécessité d’avoir une voiture en termes de sécurité puisque quand même on se retrouve dans un l’habitacle on est mieux protégé que si on était sur une moto et à voir le taux d’accidents dans nos pays donc chacun se débrouille au lieu de s’acheter une moto on va vers un véhicule d’occasion [Musique] au togo les routes sont en mauvais état les portions asphaltées sont rares les ornières fréquentes et la bannière de conduire plutôt décomplexée si l’on ajoute à cela des véhicules parfois en bout de course on obtient un service de traumatologie régulièrement saturé dans cette chambre tous ont eu un accident de la route et le poignet finalement est là mais on a commencé la guinée elle est faible et allemande du mat pour ce il filait à tue-tête quoi là il m’a ramassé mais chez moi la montée à parme en italie seulement c’est ma personnalité qui a eu beaucoup d de malbouffe et des fractures nous respectons pas les codes de la route nous vaut en gros de dévoiler un peu car le mans en fils trop et aussi nos anciens sont des indiens dans des est un peu vétuste mais cependant on les utilise comme ça pour que ça ça beaucoup d’effets sur une santé cet homme aussi était sur sa moto il a été fauché par une voiture et s’est retrouvé dans un hôpital de brousse ils m’ont demandé mais ils disent qu’ils vont amputer ginon il est bien vrai que rien de grave mais je ne veux pas être en butte et nancy j’ai demandé à ce qu’on me ramène ici l’état des véhicules d’un problème 6 à suivre une voiture qui a été achetée troisième mais est-ce que ça fait d’une caisse que ça me fait 1 quel genre d’homme de trauma vous constatez régulièrement les membres essentiellement avec des fractures des membres inférieurs des fractures des membres supérieurs mais parfois des traumatismes crâniens graves beaucoup estiment que sous le casque il fait trop chaud et puis on préfère parfois rouler sans casque et lorsqu’on tourne malheureusement on a des traumatismes crâniens qui sont très très grave et en dehors de ça il nous arrive également d’avoir des lésions internes 10 ayral qui ne sont pas des fractures mais qui nécessite parfois une intervention chirurgicale il faut ouvrir le ventre à les réparer un intestin qui a été lésé une rate qui a explosé entre guillemets ou en x qui a été touché ces accidents impliquant motos et voitures sont récurrents ils ont le don d’agacer le professeur de seine c’est sûr qu’il ya des grosses insuffisances en ce qui concerne le rôle de l’état dans la prévention des accidents de la route l’état devrait améliorer l’état des routes l’état devrait faire en sorte que les véhicules qui viennent sur le territoire togolais soit en meilleur état et je voudrais également ajouter là le problème des forces de sécurité qui parfois constat des véritables infraction mais il suffit de glisser un petit billet pour que on vous laisse repartir et cela ne va pas véritablement favoriser l’amélioration de la situation le constat est amer mais il n’entend pas l’attrait des togolais pour les véhicules d’importation force est de constater que dans les parcs aux côtés des voitures à l’aspect normal on peut trouver ce qu’en europe on qualifie de tas de ferraille après quand elle se bat aujourd’hui elles sont rangées dans une zone que daniel appelle le cimetière mais ici il affirme que tout est possible les vielles voitures là c’est bon parce que c’est mon chien se mouchait par exemple qui a vu l’état de cette voiture comme ça t’as vu l’état de ça on a mis plus qu’en bas bon si on met les tunnels châssis tu vois ont tout d’abord on met les fumées il est vite tout ça on a enlevé on va faire la retenue après la peine tu ont même noté que dedans mais le moteur de d’épicerie ça fonctionne bien quand même un petit peu de travail la wii après apprécié de travail passe et ussel et au lieu du mans vont manger mais quand c’est aussi vont manger les peintres aussi bon manger à ce que ces trois personnes qui travaillent dessus tu voir ans est mort à ceux chez bourbon europe comme ça les gens arrivent ça là ce n’est pas chez vous alors que je réussisse à nouveau ces nouveaux sur ces nouvelles voitures sa nouvelle voiture pour nous nouvelle voiture ça cette nouvelle voie qui s’y était dit que ça c’est caracas à faux sa nouvelle voiture pour nous à ce nous on sait comment va réparer et puis ça va devenue solide solide même pourtant même dans cet état ce genre de voiture coûte une fortune dans un pays où beaucoup sont payés au salaire minimum 60 fois par mois quant à réparer de quelle manière emmanuel à megan est un des rares garagiste de lomé à être partis se spécialiser en europe son credo la formation dans son garage de belles voitures appartenant aux privilégiés et surtout des employés et beaucoup d’apprentis auquel il transmet les bases d’un métier menacée par l’émergence d’une électronique embarquée toujours plus complexes [Musique] des créations de placer dans le milieu tout le monde l’appelle patron nous sommes en train d’aller à accorder choix c’est le quartier où nous trouvons des pièces détachées communément appelés les venues d’europe on a besoin de pièces de rechange donc c’est de ce match est très important pour nous les mécaniciens aujourd’hui en dormant [Musique] emmanuel nous entraîne dans un véritable dédale [Musique] accolées les unes aux autres des centaines des shops sont entièrement consacré à tout ce qui peut concerner une voiture d’importation porter leur voix motors est plus facile parce que c’est des moteurs anciens ou l’électronique n’est pas trop avant si tu veux quoi mais je me noyais tué devant les amortisseurs les amortisseurs les rotules les amortisseurs les lettres on va les pompes à essence josé saez électroniques déjà ça c’était défi d’obliger ans était en voie de disparition de la caverne d’ali baba ici on trouve un peu de tout rien que des danseurs se sont spécialisés dans le marché veut maintenant ils ne vendent que des antibrouillards non il n’y en a pas mais le fait que si les vois tu déjà c’est prévu qu’il ya déjà des antilles bressan s’est cassé on veut pas le laisser comme ça il faut pour toi le m le remplacer au que la vente puisse garder son look aujourd’hui cette économie développe toutes sortes de stratégie lui permettant de s’adapter à l’électronique dans les véhicules certains garagistes particulièrement astucieux font même de la résistance neutraliser l’électronique pour que les voitures continuent à rouler c’est la spécialité de lambert réputé dans ce domaine les fils à ne pas utiliser encore et ça le pont bien sentir mes trois mois ça marche mieux qu’avant pas du tout mais ce travail j’ai trouvé ça travaille je travaille ici à partir de poulets à cette position tout ça va partir du moment où ça roule ça vous fait envie [Musique] fini pas vraiment car ces moteurs transformés sont loin d’être inoffensif le carburant senti que ce soit le gage que ce soit les sens on se sait pas dans les normes ans à 17 des camions pour lui est nocif pour la santé la pollution chez nous si vraiment devait aller relations devaient trouver des apparaît pour analyser les gaz d’échappement effet leur contrôle comme ça se fait alors si dans 99% des faits qu ne peut plus rouler chez moto si j’allais avec cette voiture en suisse puis que je la montre est un garagiste ou pour ceux qui diraient quoi les afriques et sera de voir que tu qu’il ne veut m’appelle lep ces lettres comme les pièces et les trucs trop chiant mais c’est un passionné ici donc on dit que les africains sont têtus canton voiture irrécupérable elles sont démantelée et vendue à des acheteurs chinois au prix de la ferraille [Musique] loin de la réalité togolaise la suisse s’enorgueillit de rouler toujours plus propres le parc automobile rejette de moins en moins de co2 mais certains pensent que cet argument n’est codes du marketing largement exploité par les industriels pour cacher une réalité bien plus dérangeante quand j’étais plus jeune j’ai lu pendant longtemps des voitures qui avaient jusqu’à 340 chevaux sous le capot donc je dois pouvoir ressentir les courbes mais ce n’est qu’aujourd’hui ces dernières années mon plaisir à la conduite un peu différent il ya un vieux modèle et j’ai plaisir de conduire cette voiture elle offre en cours toutes les fonctionnalités dont on a besoin donc je l’eusse jusqu’au bout lucien willemin a décidé de se battre contre le courant poussant les consommateurs à acheter sans cesse de nouvelles voitures ce jurassien a connu plusieurs vies professionnelles formation bancaire directeurs d achat d’une entreprise horlogère promoteurs immobiliers un jour ses yeux s’ouvrent sur une réalité qui va changer sa vie la technologie propre n’existe pas c’est une illusion collective parce qu’avant d’être propre ici il a fallu salaire ailleurs [Musique] à l’opposé du glamour vendus par les marques de voitures lucien willemin dénoncent l’impact écologique et l’énergie grise invisible qu’il a fallu dépenser en amont pour produire les quelque cent mille pièces composant une voiture dite preuve une croisade menée à travers la publication d’un opuscule au titre évocateur en voiture simone c’était très important de comprendre en tant que citoyen c’est que lorsqu on fabrique un objet quel que soit l’objet on a besoin d’une filière chimique pour le faire et plus l’objet est complexe plus la filière chimique est imposante alors imaginez-vous benoît turgeon revient nous hanter nos milliers de pièces toute la chimie qu’on en voit dans les sols dans les airs et dans les eaux plus on fabrique d’objets plus on empoisonne vivant fait la meilleure année qu’on puisse faire pour faire prendre soin de nos vives eaux de vie avoue mal vu au moins doubler à tous c’est de consommer moins et d’user nous objets jusqu’au bout et les réparer in sam même pour une voiture alors pour entretenir sa voiture lucien rend régulièrement visite à son garagiste patrice viatte réparez mettre les mains dans le cambouis c’est le coeur du métier mais contrairement à ses collègues africains il est de moins en moins l’occasion de le pratiquer on essaye plus de faire durer l’auto mon essai de souvent changé pour avoir toujours aussi le dernier modèle sous une question de mode à l’esc est dommage c’est qu’on fait + la voiture qui dure les pions dire une fois remettre les valeurs à la bonne place et peut-être construire une fois des voitures que sont celles faire mais on le fera pour le moment le fait pas de faire une voiture qui dure cinq cent mille ou amis au kilomètre c’est faisable aujourd’hui les voitures sont faites pour ne pas durer en dix ans nous on le voit que on est seul front mais ya quand même des choses qu’on voit qui ceux qui souhaitent qu’ils s’abîment plus vite que la normale en fin de compte autre personnage clé témoin de ce changement l’expert en assurance pierre yves grandjean est un indépendant travaillant pour les assureurs sont quotidiens évaluer les véhicules après un accident voici ce qu’il constate la plupart du temps c’est un dommage sur une à l’arrière gauche d’une peugeot et une porte a remplacé 2500 francs de dommages aujourd’hui depuis 900 francs on trouve déjà ses véhicules sur le marché donc ça c’est plus réparable c’est une voiture qui part qu’on répare pas les voitures ont pris à 9 qui a chuté les pièces de rechange ont augmenté on arrive facilement avec une réparation qui dépassera la valeur de la voiture donc on vit plutôt dans une société de consommation où apprendre cette voiture on va la changer et le client va repartir avec un autre véhicule c’est un peu la voiture kinect comprend venir et ensuite les huit cette voiture sera revendue sur sur des sites douteux sur des sites internet où les voitures accidentées se vendent à des marchands professionnels pour pour ça oui pour l’exportation pour l’exportation pour pour la suisse aussi il ya aussi des gens suisse qui misent maintenant où elle serait part je pense que forcément que le prix de l’heure et est meilleur marché à l’étranger donc souvent ne serais pas ici ces voitures facilement déclaré en dégâts total reste une source de profits pour les assureurs auto qui les revendent aux enchères sur internet un business de l’est pas avant sommes qui échappent aux démolisseurs à genève dans la branche c’est plutôt le blues ils étaient six aujourd’hui il ne reste plus que roger favre l’activité a changé à l’époque on était des partenaires des assurances maintenant ils ont décidé de vendre eux-mêmes leurs voitures accidentées et il y avait également des véhicules qui étaient trop trop touché et il nous obligés de les démonter ce qui était à mon avis très bien et maintenant tout se vend c’est un commerce qui nous échappe il ya encore des pays où il ya une obligation de travailler avec les démolitions mais malheureusement en suisse c’est plus le cas cette évolution purement économique illustre bien un autre aspect de la mondialisation du marché aujourd’hui une grande partie des véhicules déclarés en dégâts total parts dans les pays de l’est pourrait être remise en état vous créez une société en suisse vous êtes polonais et vous démarchez les gens en pologne et vous misez les voitures pour eux donc en fait ces voitures sont réparés ensuite à l’étranger nous partons pas exactement elles partent en pologne où la main d’oeuvre est peut-être cinq ou six fois moins cher qu’en suisse chez les membres dottori cycling la faîtière du recyclage de véhicules en suisse on enrage les voitures en fin de parcours sont un des principaux gagne part de l’entreprise thévenin leduc près de lausanne car en la matière presque tout est recyclable les gens donnent à lui bien sûr une fonderie d’aluminium les jantes en ferraille on les broie y donc mêmes produits que la voiture la ferraille vendus aux aussi à siri aciérie en suisse et en europe les batteries dans les filières spécialisées batterie pour le recyclage une voiture et elle est recyclable à 95 97 % ça c’est d’ailleurs et directif d’europe on essaie tous les broyeurs de d’y arriver mais une voiture qui part elle est perdue elle est perdue pas seulement pour le recyclage mais il ya déjà des matières premières là dedans qui sont qui sont perdus par l’eau du cuivre pendant de l’aluminium parlons de l’acier tout ça c’est le monde ici on valorise des vh eu des véhicules hors d’usagé mais ce concept est assez floue vu que certains sont exportés réparé en observateur attentif du marché les recycleurs ont mis le doigt sur un phénomène qui leur fait perdre beaucoup d’argent le parc véhicule où celui-ci les quatre millions et demi environ l’année passée je crois il ya trois cent mille voitures qui ont été immatriculés il y en a cent trente mille qui ont été exportés et nous on a broyé 76 mille et un manque un trou de 70 mille voitures environ où on sait pas trop où ces voitures en basset des voitures qui disparaissent de la circulation des voitures qui disparaissent de la circulation et vous avez une idée sur l’endroit où vous disparaissez voiture pas vraiment non export illicites d’après ces chiffres en 2016 74 mille voitures dont le permis de circulation a été annulé cent dix mille en 2015 aurait disparu dans la nature la douane suisse ne commence pas mais l’exportateur entrée tracks lynn lui un avis sur la question est ce que les filières d’exportation sont bien contrôlées aujourd’hui selon vous selon moi non je pense que pas ça c’est surtout sur le territoire européen parce que les voitures qui sont achetés dans des occasions qu’ils ont achetés dans les dépollutions ou dans des garages surtout les voitures qui vont pologne en roumanie dans les pays de l’est il souvent ils roulent par la route ou bien il est maître sur une remorque puis il passe la douane sans faire les formalités puis automatiquement ses 70 ou 100 mille voitures sont dans ce long des voitures fantômes qui partiraient essentiellement à l’est la filière africaine étant beaucoup plus contrôlés mais malgré cela un flux continu de véhicules d’occasion inondent les pays du sud ce marché se réorganise sans cesse au gré des opportunités mais en se pliant à ses lois en son orgueil sans de rouler avec des voitures toujours moins polluantes ne serions nous pas en train de nous acheter une bonne conscience écologique oui et parce que je suis en train de nous suivons l’actualité au quotidien et à des pays aujourd’hui qui disent que à partir de 2020 ils ne font plus à voir si les voir circuler des véhicules diesel sur le territoire mais on continue pas produit les véhicules disait quelles seront leurs destinations grande partie c’est la fille seront interdits en europe on envoie grossièrement en afrique et véhicules d’occasion et il participe à la destruction de l’environnement tout le monde de conscience à un véhicule d’occasion aof – de sécurité sur la route qu’un véhicule bof alors à défaut d’avoir la possibilité d’acheter un véhicule neuf alors on a plus de choix maintenant on allait vers la france maintenant on a dû vérifier le marché avance désunion on va en suisse on va en allemagne où les véhicules sont mieux entraînés et qui offre plus de garanties de sécurité que ceux qui viennent d’ailleurs sous pression continue les pays africains cherchent à trouver un difficile équilibre visant à conjuguer le profit la sécurité des gens est une réponse à leurs besoins de mobilité une tâche ardue tant les intérêts sont grands selon certaines estimations 100 millions de véhicules neufs seront vendus dans le monde en 2019 le flou d’occasion n’est donc pas près de s’interrompre en afrique [Musique] oui [Musique]
——————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *